Un esprit jeune et lucide même chez les personnes âgées: le secret réside dans les légumes

Au début il y avait les légumes

Les brocolis, le chou, le chou frisé, les choux de Buxelles, le brocoli-rave, les blettes, les épinards, la chicorée, le radicchio, les endives, le cresson, la roquette, la laitue, mais aussi les concombres et les asperges. Tous les légumes à feuilles vertes nous maintiennent jeunes.

C’est ce que démontre une étude menée par la Rush University Medical Center à Chicago et publiée dans la revue scientifique Neurology. Il en résulte de ces recherches que si on consomme au moins une portion de légumes à feuilles vertes par jour, notre cerveau rajeunit de 11 ans. De fait, en consommant la bonne quantité de légumes tous les jours, on ralentit le déclin cognitif et on maintient un esprit lucide plus longtemps avec l’avancée de l’âge

Une autre équipe de chercheurs de l’université de l’Illinois en vient aux mêmes conclusions. Dans ce cas, l’étude a été centrée sur la lutéine, une substance naturelle ayant des propriétés anti-oxydantes, dont les légumes à feuilles vertes en sont très riches, mais qui se trouve aussi dans d’autres aliments tels que les œufs ou les avocats

Les recherches et les études scientifiques

Le groupe de recherche de l’université de Chicago, mené par le Dr. Martha Clare Morris, a observé un groupe de personnes âgées, ayant une moyenne d’âge de 81 ans, en bonnes conditions de santé et ne présentant aucun signe de déclin cognitif. La surveillance de cet échantillon de personnes s’est produite pendant un lapse de temps entre un minimum de 4.7 ans et un maximum de 10 ans.

Les participants à cette recherche scientifique ont répondu, périodiquement, à un questionnaire qui se rapportait aux habitudes alimentaires de chacun d’entre eux. Le questionnaire se focalisait sur la consommation moyenne de légumes à feuilles vertes, en particulier le chou, le chou frisé, les épinards, et la laitue. Par rapport à cela, les participants sont divisés en 5 groupes distincts : celui qui mangeait le plus de légumes par rapport aux autres (avec une moyenne de 1.3 portions par jour) à celui qui n’en consommait presque pas (c’est-à-dire 0.1 portions par jour).

Chaque participant a été soumis à un test cognitif et à un test de mémoire, une fois par an et pendant toute la durée de l’étude. Les résultats finaux ont indiqué que les personnes âgées ayant mangé tous les jours au moins trois types de légumes à feuilles vertes proposés, avaient un cerveau qui paraissait avoir 11 ans de moins, par rapport au groupe de personnes qui en consommaient très peu.

Les nutriments et leurs propriétés bénéfiques

Les nutriments présents dans les crucifères et autres légumes à feuilles vertes sont utiles pour prévenir le déclin de la mémoire et la démence sénile, tous deux sont des aspects relatifs au vieillissement cérébral. Le mérite reviendrait à deux substances : la lutéine et l’acide folique. Des substances nutritives présentes dans les légumes à feuilles vertes qui protègent le cerveau des altérations nocives, comme les inflammations et les stress oxydatif.

Le rôle de la lutéine, comme dit précédemment, a aussi été déterminé à travers une autre étude relative au déclin cognitif, et a été approfondie à l’université de l’Illinois, par une équipe guidée par le Dr. Anne Walk et publiée sur la revue scientifique Frontiers in Aging Neuroscience. Dans ce cas, l’échantillon a été formé par 60 adultes entre 25 et 45 ans. Le choix a été motivé par le fait que les premiers symptômes du déclin cognitif peuvent être remarqués plutôt que prévu, et même autour de la trentaine. Dans cette étude, les participants d’âge moyen ayant des niveaux élevés de lutéine ont fourni des réponses neurologiques comparables, sinon supérieures, à celles des plus jeunes. Voilà pourquoi un régime alimentaire sain et équilibré, riche en légumes à feuilles vertes, est une condition requise pour le bien-être de notre cerveau à long terme.

 

Article rédigé par les soins de :

Corinna Montana Lampo