Diète qui mime le jeûne : Les 3 phases de la régénération cellulaire

Diète qui mime le jeûne Les 3 phases de la régénération cellulaire

Diète qui mime le jeûne : la révolution de la notion du régime      

Depuis l’antiquité, il a toujours été affirmé qu’une alimentation correcte, accompagnée de quelques jours de jeûne pouvait avoir des bienfaits énormes sur l’organisme. Le Pr. Prof. Valter Longo, pendant ses 10 années de recherches scientifiques a démontré comment notre organisme active des processus de régénération cellulaire à travers une restriction calorique qui mime le jeûne (Diète qui mima le jeûne). Ces processus aident à ralentir le vieillissement des cellules en réduisant les risques d’exposition aux pathologies corrélées.

C’est une vraie révolution de la notion de « régime », elle n’est plus entendue comme restriction alimentaire qui a pour but final l’amaigrissement, mais un allié solide pour la prévention des pathologies et pour le ralentissement du processus de vieillissement cellulaire.

Il s’agit de reprogrammer le corps à travers un schéma alimentaire spécifique afin de le faire entrer dans une modalité de vieillissement plus lent, une sorte de reset total qui apporte des bienfaits à notre organisme en régénérant le système immunitaire et en favorisant la naissance de cellules saines.

Les 3 phases de la régénération cellulaire

  1. Dans la première phase, les levures ont fait l’objet d’expériences. De simples organismes unicellulaires qui ont la moitié des gènes en commun avec l’homme. Dans les études réalisées par le Pr. Longo, il a été découvert qu’en réduisant l’alimentation des levures on prolonge leur cycle de vie.
  2. Dans une 2ème phase, des études sur des souris ont été menées, démontrant qu’une privation stratégique de certains aliments, comme il a été fait précédemment sur les levures, prolonge l’espérance de vie des rongeurs. Il s’est avéré qu’une telle privation ait aussi des bienfaits sur le système immunitaire, avec une réduction significative de l’incidence du cancer et des maladies inflammatoires, ainsi que sur le cerveau, améliorant la régénération neurale.
  3. Dans la dernière phase, le Pr. Longo et son équipe ont pu obtenir une confirmation chez l’homme, corroborant la thèse selon laquelle une restriction calorique, une fois par mois pendant cinq jours, réduit non seulement le risque de maladie cardiovasculaire et de diabète, mais également la quantité de l’lGF-1, le facteur de croissance associé au développement des cellules cancéreuses. D’où l’idée de sélectionner et de cataloguer certains types d’aliments qui relèveraient d’un régime alimentaire contrôlé et procureraient des bienfaits non seulement pour le système immunitaire et neuronal, mais aussi pour la réduction de l’incidence des tumeurs et des maladies inflammatoires. De là nait la diète qui mime le jeûne.

 

Prolon, en collaboration avec le Pr. Valter Longo, a développé un kit alimentaire de 5 jours, cliniquement testé et facile à consommer, qui permet de suivre la diète qui mime le jeûne.

Article rédigé par les soins de :

Francesca Florenzo

 

Suivez-nous sur Facebook et soyez informé/es sur l’alimentation, la nutrition et la santé, des nouveautés et des témoignages des utilisateurs.